Précédemment :

Dans l’excellent article que nous avons écrit le 9 mai dernier à propos de la flamme olympique, nous écrivions ceci :

Macron doit avoir en réserve quelques autres insanités de sa fabrication personnelle, senties pour provoquer tous ceux qui peuvent l’être.

Et donc nous avons eu Jul, à Marseille, les travelos et même un migrant clandestin.

Mais Emmanuel Macron a bien d’autres choses dans sa manche et il monte en puissance.

Ça non plus, je ne l’ai pas vu venir et pourtant j’aurais du le voir venir.

Sur CNews, l’excitation est vive.

Au moment même où l’État terroriste d’Israël commet un nettoyage ethnique à grande échelle, la France lance une grande offensive médiatique pour souligner ses 80 ans sous occupation juive

Je pourrais agonir Macron d’injures, mais en fait c’est exactement ce qu’il nous faut : mélanger la religion de l’holocauste avec le festivisme évènementiel des pédales urbaines.

Pendant que l’OTAN accuse la Russie de préparer des attaques terroristes partout en Europe, Macron demande une trêve mondiale pour ses Jeux Olympiques

Images bouleversantes prises à l’intérieur des “camps polonais de la mort nazis” – 42-44 (vidéo)

La réalité des camps de concentrations allemands (vidéo)

Il n’y a pas si longtemps, le mythe de l’holocauste était entouré médiatiquement de silence, d’images de cadavres (non légendées parce que les détails c’est compliqué) et de musique flippante.

La juiverie utilise frauduleusement les images des victimes allemandes des bombardements anglo-américains pour “prouver” son mensonge de l’holocauste

Une nouvelle étude affirme que le traumatisme de l’Holocauste™ pourrait avoir rétréci le cerveau des «survivants» juifs et de leurs enfants $$$…

Le côté solennel ne pouvait durer que tant que les boomers décidaient. À présent, les pédales trentenaires du marketing ont pris la direction de la communication officielle et tout devient exactement ça : hyper pédé.

Source : https://dem-part.sbs/un-rescape-dauschwitz-portera-la-flamme-olympique

La conspiration juive pour promouvoir «l’Holocauste»

Le mythe de l’extermination des homosexuels par le Troisième Reich

Le mythe antifa de la «terreur nazie»

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *