J’avais presque oublié que la démocratie en Allemagne est une infâme fistule kosher.

Malgré la prison, l’héroïque Ursula Haverbeck, 95 ans, défie les menteurs juifs avec le sourire !

C’est rectifié.

Bild :

C’est une vieille femme têtue et incorrigible : à 95 ans, la négationniste Ursula Haverbeck persiste dans ses opinions haineuses !

La vieille dame a de nouveau dû répondre de ses actes devant la justice : Haverbeck, très populaire dans les milieux néonazis, avait été condamnée en 2015 par le tribunal de Hambourg à dix mois de prison sans sursis pour incitation à la haine dans deux cas. Elle avait fait appel de cette décision.

En 2015, en marge du procès de l’ancien SS Oskar Gröning, cette femme de 95 ans aurait déclaré devant des journalistes qu’Auschwitz n’était pas un camp d’extermination, mais un camp de travail. De plus, lors d’une interview télévisée avec le magazine « Panorama » de la NDR, elle a nié qu’il y ait eu une extermination massive d’êtres humains à Auschwitz.

Ben oui.

Lors du procès en appel devant le tribunal régional, Mme Haverbeck a été conduite au tribunal vendredi midi par une entrée latérale, assise dans un fauteuil roulant. Vêtue d’un tailleur bleu foncé, elle a étudié de nombreux documents apportés par son avocat Wolfram Nahrath.

Lorsque la juge a interrogé Haverbeck sur sa déclaration selon laquelle le camp de concentration d’Auschwitz n’était pas un camp d’extermination, mais un camp de travail, la femme de 95 ans a clairement souligné : « Je maintiens ma position ! »

Pourtant, la femme de 95 ans, qui s’est présentée au tribunal de manière claire et ordonnée, n’a jamais été à Auschwitz, comme elle l’a indiqué. Reconnaissance ou repentir ? Aucune trace !

C’est ce qu’on appelle le courage et l’élégance.

Plusieurs dates de procès ont dû être reportées à plusieurs reprises pour diverses raisons (notamment surcharge de la chambre, Corona, cas de maladie), de sorte que le nouveau procès n’a eu lieu que près de neuf ans plus tard.

Depuis des années, les tribunaux se penchent régulièrement sur les déclarations antisémites de Haverbeck. En 2004, elle a été condamnée pour la première fois et a reçu une amende.

Haverbeck a également passé plus de deux ans en prison à l’établissement pénitentiaire de Bielefeld (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) pour avoir nié l’Holocauste. En 2022, elle a de nouveau été condamnée par un tribunal berlinois à un an d’emprisonnement sans libération conditionnelle pour incitation à la haine. Le jugement est définitif.

Voir également : Allemagne occupée : une mamie de 97 ans condamnée à 2 ans de prison pour avoir tué de fatigue et de faim 10 000 personnes avec sa machine à écrire sur l’ordre d’Adolf Hitler

Images bouleversantes prises à l’intérieur des “camps polonais de la mort nazis” – 42-44 (vidéo)

Voir également :

Des tas de cadavres à Dachau et Buchenwald étaient en fait des soldats allemands morts mis en scène à des fins de propagande dans le cadre d’une opération psychologique élaborée par le renseignement britannique

Le procès de Nuremberg est un terme fourre-tout

Articles 19 et 21 du statut du Tribunal de Nuremberg : analyse critique

Les «procès pour crimes de guerre» de Nuremberg, juridiquement irrecevables, n’ont jamais «prouver» l’Holocauste

Imaginez être flic et embastiller une nonagénaire pour faire plaisir à la juiverie tandis que l’Afghanistan viole des gamines allemandes dans toutes les villes du pays.

Voir également : L’Allemagne accepte de payer environ 1,2 milliard de dollars (euros) aux ”survivants de l’Holocauste” en portant sa rémunération totale à plus de 80 milliards d’euros depuis 70 ans

À part les juges et les journalistes, il n’y a pas pire engeance que les flics.

Quand un régime est terrorisé par une mamie de 95 ans parce qu’elle dit quelque chose, c’est que ce quelque chose est de nature à faire s’effondrer ledit régime.

Il n’y a évidemment jamais eu de chambres à gaz à Auschwitz. Le plus énorme mensonge de l’histoire finira par être connu du plus grand nombre, au niveau planétaire.

Quand ce sera le cas, la colère des goyim arnaqués risque de s’abattre sur la têtes de cette juiverie menteuse.

29 décembre 1978 : Le Monde publie « Le problème des chambres à gaz ou la rumeur d’Auschwitz » de Robert Faurisson

Le site de Robert Faurisson est enfin en ligne !

La conspiration juive pour promouvoir «l’Holocauste»

Examen de sept affirmations faites par la littérature standard sur l’escroquerie de ”l’holocauste”

Le mensonge juif sur l’Holocauste : le mépris de l’humanité

”Il ne faut pas tenir la démocratie pour acquise”, plaide le nouveau DGEQ Jean-François Blanchet qui, pour la première fois de son histoire, a refusé l’enregistrement d’un parti (le PNC) sur la base de son programme et de ses idées !

Retour de visite d’un fameux camp… (Vidéo humour)

Source : https://dem-part.buzz/lheroique-ursula-haverbeck-95-ans-a-nouveau-persecutee-par-les-tribunaux-du-regime-juif

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *